Magali Lambert

Installation, Photographie, Sculpture

Au cœur de la pratique artistique de Magali Lambert : la photographie, le dessin, le volume et l’écriture.

Son travail porte sur le mystère du vivant et du trépassé. Elle ancre ses images dans l’Histoire dont la source se situe à l’époque des ancêtres de nos musées actuels. Ainsi, deux grandes directions apparaissent dans son œuvre : celle inspirée des cabinets de curiosités ; elle y utilise l’objet comme véhicule de la pensée – objets usés de seconde main, abandonnés – auxquels elle offre une nouvelle vie. Puis celle inspirée des Museum d’Histoire Naturelle ; elle y explore la Nature – le minéral, le végétal et l’animal – sous différentes formes et expériences rituelles.

En novembre 2014, l’artiste présente une grande exposition personnelle à la Maison des Arts de Châtillon (commissariat de Clotilde Scordia), accompagnée de son livre Histoires Naturelles, taches de rouge et de vert (préface rédigée par Michel Poivert). À cette occasion, elle est qualifiée par Dominique Baqué, dans le Art Press du mois de janvier 2015, d’un des jeunes talents du Mois de la Photographie 2014.

Parallèlement à l’élaboration de sa démarche en solo, elle réalise plusieurs séries sous la signature «Laure et Magali» (en duo avec Laure Chapalain), mêlant dessin, photographie et typographie ; lesquelles donnent naissance à différentes expositions et deux livres d’artiste : Empreinte japonaise et Passages, confidences et transmissions, aux éditions Critères.

Nommée membre résidente de la Casa de Velázquez, Académie de France à Madrid, pour l’année 2012-2013, elle vit et travaille aujourd’hui à Paris.

Site web de Magali Lambert : https://magalilambert.wordpress.com/